Chercher
Les produits du terroir,
La France gourmande

Suivez-nous !
Patrick Dussert-Gerber sur Facebook Patrick Dussert-Gerber sur Twitter
Patrick Dussert-Gerber sur LinkedIn Patrick Dussert-Gerber sur Viadeo
A CHAQUE PLAT, SES VINS - L'accord idéal des mets et des vins
A CHAQUE VIN, SES PLATS - L'accord idéal des vins et des mets
ALSACE-LORRAINE
BORDEAUX - AQUITAINE
BOURGOGNE - FRANCHE-COMTE
BRETAGNE
CENTRE
CHAMPAGNE - NORD-PICARDIE
CORSE
LANGUEDOC-ROUSSILLON - CEVENNES
LOIRE - POITOU-CHARENTES
MIDI TOULOUSAIN - PYRÉNÉES
NORMANDIE
PARIS - ILE-DE-FRANCE
PROVENCE - CÔTE D'AZUR
RHONE - SAVOIE - DAUPHINE
Voir les mentions légales
Voir les régions
Vouloir nous contacter
Guide des vins
Guide des vins


Millesimes
Millesimes


Millesimes
Blog Dussert-Gerber


Journal du Vin
Vinovox


Vins du siecle
Vins du siècle


Journal du Vin
Dietetique
BORDEAUX - AQUITAINE




EXCLUSIF

Feuilletez gratuitement MILLESIMES en ligne comme le vrai magazine en tournant les pages

CLIQUEZ ICI 


 

 

 

La simple évocation des régions landaise et bordelaise met nos papilles gustatives en état d’alerte. Nous sommes prêts à succomber à une bonne tranche de foie gras agrémentée d’une bonne bouteille. Eh oui, il n’y a pas que ces mets réputés à juste titre, il y en a d’autres : l’agneau de Pauillac, celui du Béarn, les poulets et canards de Barbarie des Landes, les bovins provenant du Béarn, les oies et le petit gibier, grives, ortolans, palombes, lapins de garenne, sans oublier le porc qui, comme vous le verrez plus loin, est utilisé sous forme de jambons principalement dans les Pyrénées et le Périgord.

En dehors des foies gras d’oie et de canard au demeurant succulents, relevons comme autres spécialités le cou d’oie farci, les confits d’oie du Périgord, ceux de canard du Lot-et-Garonne, de nombreux jambons, dont le fameux jambon de Bayonne, les andouillettes du Béarn et du Périgord. Cette dernière se différencie de la précédente par sa préparation : on utilise une partie de l’estomac qui la compose hachée, l’autre partie étant coupée en fines lanières. Dans le Béarn, en revanche, l’andouillette est essentiellement composée de lanières de panse de porc. Cette région culinaire n’a pas oublié la recette du boudin, avec une particularité, celui de Quercy préparé à base d’orange.

Dans le Bordelais on trouve également les grattons, morceaux de porc confits dans la graisse. Cette spécialité se retrouve en Périgord, où ils sont appelés grillons. Les tripes sont également fort appréciées dans ces régions. Goûtez celles produites dans le Bordelais, au sauternes ; d’autres au safran que l’on trouve dans le Quercy, ou liées au jaune d’œuf à Tarbes. Le gras-double n’est pas non plus oublié et chaque région a ses propres accommodements. A Bayonne on lui rajoute du jambon, des poireaux, tomates, et autres légumes, le tout relevé de piment rouge. A Bagnères-de-Bigorre, les tripes sont mélangées aux abats de veau et sont présentées sous forme de tresses, d’où leur nom de « trescats ». Cette région est riche en spécialités charcutières, ainsi trouve-t-on de l’« ambote gascone » composée de poumons, foie, cœur, ris d’agneau mis à cuire avec du vinaigre, des épices, des câpres et des cornichons. Une autre spécialité typique, l’« amanguette » des Landes, est composée d’abats de pieds de mouton qui cuisent dans le gras du jambon. Une recette qui allie bon mets et bon vin : les « abignades de la Chalosse », boudins d’oie mijotés dans le vin rouge.

Quant aux poissons, ils ne sont pas réellement exempts de cette tradition culinaire. Outre la baudroie, le mulet, le merlu, la morue, c’est surtout le thon qui remporte tous les suffrages. Et principalement à Saint-Jean-de-Luz où l’on pratique la pêche thonaire. Un pêcheur guette sur une hauteur l’arrivée d’un banc de thons, le signale aux bateaux mis en attente. Ceux-ci entourent alors le banc, déploient leurs filets et poussent les poissons vers la rive où ils sont harponnés.

Arcachon est réputé pour ses huîtres, c’est le fief de la région. Les amateurs peuvent venir en déguster même en dehors des mois autorisés, c’est-à-dire les mois en « R ». Cette région regorge de rivières, il est donc bien naturel que les poissons d’eau douce aient leur place dans la tradition culinaire. On y trouve des saumons, murènes, carpes, anguilles, sandres, brèmes, aloses, sans négliger les gardons, goujons, vairons et la lamproie qu’il est agréable de déguster « à la bordelaise ».

En ce qui concerne les soupes, un seul nom revient pour le Béarn et la Gascogne : tourin. Il est fait à l’ail, cuit dans la graisse d’oie saupoudré de farine, recouvert d’eau, mis à cuire dix minutes puis lié au blanc d’œuf, ailleurs au gruyère ou à la tomate avec du tapioca, ou encore avec des oignons ou des tomates. Il existe différentes variantes de tourin, comme par exemple l’ouillat, spécialité béarnaise dont la composition s’apparente à la précédente mais avec adjonction d’eau de cuisson, de fèves ou de haricots. Tous ces ingrédients sont cuits dans un pot en terre dénommé ouille. Dans le Périgord, on trouve le célèbre pot-au-feu de poule ou la soupe de couennes aux lentilles.  La région périgourdine nous propose encore la soupe aux choux farcis, celle au lièvre liée au sang, ou une autre à base d’eau de cuisson de tête de porc aux légumes. Retenons encore une soupe de poissons originaire du bassin d’Arcachon, liée avec une sorte d’aïoli.

Les fromages ne sont pas en reste. Le plus connu est le bleu des Causses, du Quercy, des Pyrénées. Ils sont tous préparés à base de lait de vache. Au lait de brebis, un fromage fabriqué par les moines de l’abbaye de Bellac, ou les cabécous de chèvre, brebis, ou chèvre et vache mélangées. Ils sont plus ou moins forts, mais il faut les déguster frais ou secs. Les religieuses de la Trappe ont elles aussi leurs spécialités : l’échourgnac, un fromage au lait de vache, le poustagnac, au lait de brebis et de vache, légèrement fermenté mais fortement épicé.

Pour déguster tous ces fromages, quelques pains : vous avez le choix entre les pains basques au maïs ou au seigle, la fougasse que l’on trouve en Dordogne, faite avec du maïs, ou les spécialités de Pâques : le « coucoud’io » de Sarlat, un petit régal, ou la « hilloulé » en forme de tresse, originaire des Landes.

Les friandises de ces régions sont fabriquées à partir des produits cultivés sur place. Les gâteaux sont essentiellement faits à partir des prunes, châtaignes, noix, noisettes, le tout relevé par de l’Armagnac. Comme autre gâteau traditionnel, nous pouvons déguster le fameux gâteau basque dont il existe plusieurs variantes : le « rasimat » agrémenté de noix, de raisins, de citron, de coings, le gâteau à la frangipane de Saint-Astier, les croquants à l’anis, aux noix et noisettes, et les macarons du Pays basque.

Dans le Périgord c’est le règne des gaufres à l’anis et du millasson, cake précuit sur le feu avant d’être mis au four. Il ne faut pas manquer, à Périgueux, les millasses, variété de tartes au flan, et, à Cahors, la brioche de Pâques à base de fleur d’oranger, la cogue. Mont-de-Marsan propose les chaussons aux pommes trempés dans l’armagnac, les pastis. Enfin, au pays de d’Artagnan, dénichez la tourte à la broche faite dans des moules en forme de cône qui tournent sur une broche et dans lesquels est versée la pâte en couches fines pendant au moins deux heures (parfois pendant cinq heures).

Les friandises, elles, sont souvent à base d’amandes. Vous goûterez les tourons basques ou ceux aux pignons, et le nougat en provenance de Tarbes. Côté chocolat, les chocolats à la cannelle, les pralines de Blaye ou les « cruchades » beignets bordelais. Le « corniote », quant à lui, allie biscuit et fromage blanc. Laissez-vous tenter par les fruits au Cognac ou à l’Armagnac, et surtout par les raisins, macérés dans l’eau-de-vie puis enrobés de chocolat, un vrai petit délice…

 

 

Des milliers d'accords vins mets sur Ideevins.com

 

 

 

Ce qu’il faut savoir sur les vins de Bordeaux

 

 

Actualité du vignoble

Classement Médoc
Classement Saint Emilion
Classement Saint Emilion Satellites 
Classement Pomerol
Classement Graves
Classement Sauternes
Classement Côtes-de-Bordeaux
Classement Bordeaux Supérieur
Tout savoir sur le vignoble
Vignerons sélectionnés 

 

 

 


Le Top des vignerons de France

 


Choississez une région : 
ALSACELANGUEDOC-ROUSSILLON
BEAUJOLAISPROVENCE-CORSE
BORDEAUXSUD-OUEST-PERIGORD
BOURGOGNEVAL DE LOIRE
CHAMPAGNEVALLEE DU RHONE
JURA-SAVOIEALCOOLS

 

 

Les vins de l'année avec Vins du Siècle



NOUVEAUX
Château Sainte Barbe
AMBES, Basse-Normandie
Château de Viella
VIELLA, Midi-Pyrénées
SAS LES CINQ SENS DU CHATEAU MAYNE LALANDE
LISTRAC MEDOC, Aquitaine
CAVE DRUSSÉ - ST NICOLAS DE BOURGUEIL ET BOURGUEIL
SAINT NICOLAS DE BOURGUEIL, Centre
Françoise SIMON
Sabran, Rhône-Alpes
Château Eugénie - Grands Vins de Cahors
Albas, Île-de-France
Champagne Dekeyne & Fils
BETHON, Champagne-Ardenne
Champagne Veuve Maurice Lepitre
Rilly la Montagne, Île-de-France
CHATEAU JURA PLAISANCE
MONTAGNE, Aquitaine
Château La Gabarre
GALGON, Aquitaine

POPULARITÉ
AU PÉTRIN MOISSAGAIS
Bordeaux, Aquitaine
MUNSCH
Saint-Hippolyte, Alsace
Absolu
auros, Aquitaine
GODARD - CHAMBON & MARREL
GOURDON, Midi-Pyrénées
AUBARD
Bayonne, Aquitaine




Accueil | Mentions légales | Qui sommes nous ?
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, sachez apprécier avec modération.